Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Stages à l'étranger

Articles avec #cuisine tag

Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !

26 Juin 2017 , Rédigé par Vladimir Publié dans #chaleur, #beauté, #2017, #cuisine, #tuktuk, #cambodge

Nous sommes arrivés à Phnom Penh lundi 19 Juin dans la soirée. Malgré ça, la chaleur était quand même bien présente. Florent et Thibault partant le lendemain matin, ils étaient aussi à Phnom Penh et ont pu nous faire découvrir les tuk-tuks, les marchés, les négociations et les bonnes et mauvaises odeurs toutes très intenses pour nous européens.

Pagode

Pagode

Nous sommes restés 3 jours sur Phnom Penh pour continuer de découvrir par nous-même ses endroits, ses habitants et son histoire. En effet sur les conseils des précédents, nous avons visité le Musée Tuol Sleng (ou S-21) un "centre de sécurité" des Khmers Rouges. Ce centre est une ancienne école que les Khmers rouges ont utilisé comme centre de torture et d’élimination. La plupart des bâtiments ont été laissés exactement comme ils ont été découvert. C'est à dire fils de fer barbelés tout autour, cellule encore intacte, chaine, lits, etc...  La visite immerge tellement bien que nous avions oublié, pendant toute celle-ci, que nous étions au Cambodge. Construite avec des audio track à écouter en fonction de l'endroit où vous êtes, elle vous entraine dans son histoire à la fois incroyable et frappante.

 

Jeudi matin, nous sommes partis direction notre lieu de stage, le CKN à 20 km au sud de Phnom Penh. Une fois sorti de la capitale nous voyons enfin la beauté du Cambodge. Malgré quelques usines qui poussent çà et là, la nature, les temples, les arbres, les fruits, les petits villages, tout est magnifique. Nous quittons les odeurs nauséabondes de la grande ville et entrons dans un milieu rempli de merveilles pour les yeux.

 

Le centre, bien plus grand que nous le pensions, 6 hectomètres, est un mixte entre le Cambodge et l’Europe notamment le sud de la France, chose évidente car Mr.Saroeun, son créateur, a vécu à Montpellier pendant de nombreuses années.

Nous pouvons enfin poser nos affaires et nous installer.

Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !

Le soir même nous avons discuté avec Mr. Saroeun pour connaitre un peu plus la mission de notre stage :

Améliorer la communication du centre. Nous nous concentrerons sur le contenu du site internet, la forme ayant été faite par Thibault et Florent.

 

Le CKN ou Centre Kram Ngoi a été fondé pour aider les Cambodgiens à devenir des entrepreneurs. En effet lorsque les Khmers Rouges étaient au pouvoir ils ont considéré toutes personnes « intelligentes » : les artistes, les scientifiques, les mathématiciens, les personnes qui portaient des lunettes (car signe d’intelligence), etc, comme une menace. A cette époque une menace, c’est très simple, il suffit de l’éliminer, dans un centre de sécurité (comme S-21) par exemple. Ainsi aujourd’hui les Cambodgiens sont des paysans, des ouvriers, des chauffeurs de tuk-tuk, mais les entrepreneurs, au Cambodge, viennent d’ailleurs. Cependant depuis les années 2010s, l’école est devenue un business, énormément d’Universités ont ouvertes et elles distribuent des diplômes sans vraiment donner de la connaissance à la personne. Donc depuis 2010 le nombre d’élèves au CKN a énormément chuté, mais la qualité est toujours au rendez-vous. Tous les ans le CKN participe au concours ASEAN (un concours académique entre les pays de l’ASEAN, à vous de voir qui sont ces pays), chaque année ils finissent premier du Cambodge et en 2016 il étaient 3eme au total.

 

Le centre est quelque chose d’autre, les élèves et formateurs vivent tous ensemble. Chaque personne a une ou plusieurs tâches tel que la comptabilité, l’entretien, le ménage, etc. Les élèves peuvent devenir formateur à leur tour. Tout le monde s’entraide, ils sont tous très chaleureux, la plupart ne parle que Khmer donc difficile de bien se comprendre. Heureusement quelques-uns parlent anglais ou français.

Ils font aussi pousser toutes sortent de fruits notamment les mangues ! Et elles sont absolument divines !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Pour le moment nous n’avons pas vraiment de journée type car nous avons dû retourner sur Phnom Penh pour télécharger le site internet sur lequel nous travaillerons. La connexion étant inexistante au centre à part avec un téléphone un jour sans nuages et en faisant le poirier.

Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !

Nous avons appris hier, dimanche 25 juin,  que les résultats des examens équivalent au baccalauréat tombent en juillet donc nous devons avoir rapidement un peu de contenu parlant de la rentrée de Septembre. Nous avons aussi remarqué que l’ancien site était en français, peu utile pour les Cambodgiens.

 

La saison des pluies commençant, nous avons pour l’instant la même journée en boucle c’est-à-dire du soleil et de la chaleur jusque 15h puis une bonne pluie jusqu’à 2 heures du matin pour rafraichir et attirer tous les moustiques. Ils nous ont assuré que ça s’en va et ça revient.

Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !
Stage Cambodge [8] : Bienvenue Yann et Vladimir ! Au revoir Thibault et Florent !

Stage Cambodge [2] : Premier contact

24 Avril 2017 , Rédigé par Florent Publié dans #cambodge, #tuktuk, #2017, #Stages en Asie, #cuisine, #ckn

Nous avons atterri le 21 avril à l'aéroport de Phnom Penh et dès nos premiers pas sur le sol cambodgien, c'est 25° de plus qu'au départ qui nous sont tombés dessus. Heureusement, l'accueil par un des formateurs, Phearin, et un des responsables, Huy, fut tout aussi chaleureux.

Premier objectif : atteindre le centre en vie. Et c'est en tuk-tuk qu'on nous emmène au CKN de Phnom Penh. La conduite locale nous a beaucoup surpris, mais les locaux semblant confiants et nous nous sommes donc laissés emporter par le flot continuel et désorganisé du circuit routier cambodgien. Remplissez-le de scooters, de tuk-tuk, quelques camions et rajoutez-y un soupçon de piétons égarés et un chien et vous avez un bref aperçu des routes cambodgiennes. Le code de la route consiste surtout à essayer de ne tuer personne. Il n'est donc pas rare de rouler à contre sens et le port du casque sert plus à se couvrir du soleil. Bref, nous nous sentons en sécurité.

Nous avons donc passé les trois premiers jours au centre de la capitale, l'occasion d'en visiter ses principaux points historiques et de goûter aux merveilles culinaires locales. Accompagné par Phearin pour faire un tour de la ville en tuk-tuk, nous avons ainsi eu l'occasion de découvrir le temple Wat Phnom dont la légende raconte qu'une vieille dame du nom de Penh, ayant découvert quatre statues de Bouddha, demande à ériger une colline pour y construire le temple en 1373.

La visite s'est poursuivie en mangeant des gourmandises locales devant le Palais Royal (des fruits sucrés-salés-super-pimentés entre autre).

Le lendemain, après avoir visité le Palais Royal, nous avons pris une péniche pour une balade nocturne sur le Tonle Sap encore avec Phearin. Un spectacle magnifique avec les lumières de la ville éclatantes sous nos yeux. La journée s'est terminée par une dégustation d'oeuf-à-la-coque à la cambodgienne (une sorte de mutant foetus-poussin) plutôt bonne.

Nous ne nous sommes pas reposés le lendemain puisque nous avons poursuivi nos dégustations douteuses dans un restaurant de Phnom Penh spécialisé dans la cuisine cambodgienne "créative", au Romdeng. Au menu, mygales, criquets grillés, vers à soie, soupe aux fourmis rouges et boeuf aux fourmis rouges. Quelle déception cependant de ne pouvoir goûter qu'aux fourmis, ajoutant un petit croustillant aux plats super-pimentés-délicieux du restaurant.

Stage Cambodge [2] : Premier contactStage Cambodge [2] : Premier contact
Stage Cambodge [2] : Premier contactStage Cambodge [2] : Premier contact

Rassurez-vous, le Cambodge propose aussi de la nourriture "classique" et surtout des dizaines de fruits tous meilleurs les uns que les autres.

On vous laisse avec une petite vidéo de tuk-tuk !

Florent.